Pratiques tarifaires

Du CAS à l'OPTAM  Abonné

Publié le 09/09/2016

Rendre la maîtrise des dépassements d’honoraires plus lisible et attractive. Cet objectif a été assigné à l’option pratique tarifaire maîtrisée (OPTAM), dispositif qui prend la suite du CAS de l’avenant 8.

Du contrat à l’option, le principe est le même : inciter les médecins de secteur 2 à stabiliser leurs tarifs et facturer davantage aux tarifs opposables. Elle repose sur le respect d’un taux de dépassement et d’un taux d’activité aux tarifs opposables définis.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte