Grogne

De Roanne à Quimper, la contestation forcit  Abonné

Publié le 29/05/2015

Spontanément et sans prévenir, les généralistes de Roanne ont fermé leur cabinet, du 18 au 20 mai derniers. Ils ont été rejoints, pendant une journée, par les médecins de Saône-et-Loire. Et d’autres professionnels pourraient leur emboîter le pas. Au-delà des difficultés propres à chacun de ses territoires, les médecins entendaient rappeler leur opposition à la loi Touraine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte