Courrier des lecteurs

Contre pillés : je reste à 23 € !  Abonné

Publié le 15/05/2017

En signe de protestation contre l’aumône qui est accordée à nos émoluments, j’ai décidé qu’il y avait plus de panache à rester à 23 euros qu’à passer à 25 avant l’heure…Quelle sanction j’encours ?...

Notre niveau d’études, notre niveau d’implication dans la santé de nos contemporains, notre niveau de responsabilités exigent une revalorisation qui, à défaut d’être morale, ne se peut être aussi pécuniairement indécente…Cela peut se résoudre à une question d’orgueil…Qui n’est rien d’autre que la conscience claire de notre rôle au sein de la société !...

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte