Diabète, dépistage, prévention...

Comment les objectifs de la ROSP pourraient évoluer demain  Abonné

Par
Bénédicte Gatin -
Publié le 04/03/2016
Alors que les négociations conventionnelles viennent de commencer, le Collège de la Médecine générale souhaite renforcer la dynamique de la ROSP et propose une liste d’indicateurs plus cohérents avec les données de la science et les bonnes pratiques.

Avec 7 items supprimés ou modifiés et plus de 20 nouvelles propositions, le volet médical de la ROSP n’a pas échappé au grand ménage proposé la semaine dernière par le Collège de la Médecine Générale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte