C à 25 € : en butte avec leur caisse, les bretons du "35" ne sont pas tout seuls...

Publié le 20/11/2016
Les médecins bretons de Romillé (35), qui prennent 25 euros depuis plusieurs mois déjà, s'attirent de plus en plus les foudres de l'Assurance maladie. Syndicats et CODTS locaux se réunissaient mercredi pour réaffirmer leur solidarité. Ailleurs, le mouvement perdure ça et là.
C25euros

C25euros
Crédit photo : GARO/PHANIE

Les lettres d'avertissement de la Cpam n'y feront rien. Une trentaine de médecins bretons exerçant en Ille-et-Vilaine refusent toujours de renoncer au C à 25 euros, qu'ils pratiquent -via un DE de 2 euros- depuis février 2016. Et ce, malgré plusieurs rappels à l'ordre de la Cpam 35. Mercredi soir était organisée à Romillé - village d'un peu moins de 4 000 habitants où les cinq généralistes prennent ce tarif- une réunion intersyndicale en présence de professionnels et des représentants des CODTS (Collectifs d'organisation et de défense du territoire de santé) de la région.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)