Mouvement tarifaire

Avec ces généralistes qui font du 25 euros hors la loi…  Abonné

Publié le 13/02/2015
Annoncé de longue date, le mouvement tarifaire prend tout doucement forme sur le terrain. Témoins, cette dizaine de confrères qui, depuis le début de l’année, pratique une cotation de ses actes que l’Assurance Maladie refuse à la profession. Une façon d’appeler tant à une équité avec les autres spécialistes qu’à une revalorisation qui tarde à venir.

Crédit photo : GARO/PHANIE

Après la fermeture des cabinets, le boycott de la télétransmission et la grève de la PDS, place désormais au mouvement tarifaire ? En tout cas, une dizaine de généralistes s’y sont mis. Répartis un peu partout dans l’Hexagone ces confrères entendent ainsi concentrer actions et réclamations sur la valeur de leurs actes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte