3 questions au Dr André Deseur*

« Un statut plutôt urbain »  Abonné

Publié le 01/03/2013

Quel bilan faites-vous du dispositif de collaborateur libéral créé en 2005 ?

Le nombre de collaborateurs libéraux a d’abord progressé sur les deux premières années et reste maintenant stable. Il y a éventuellement une possibilité de progression du nombre de collaborateurs libéraux au niveau des médecins en fin d’activité. Une partie d’entre eux n’exercent plus qu’en tant que collaborateur libéral. Toutefois, les cotisations sociales de la CARMF sans acquisition de points de retraite semblent être un frein et limitent l’intérêt à exercer sous ce statut.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte