Un quart des Français dénient aux médecins le droit de se mettre en grève

Publié le 26/02/2015

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

23% des Français pensent que, comme les militaires ou les policiers, les médecins ne devraient pas pouvoir faire grève. C’est le résultat étonnant d’un sondage BVA-MNH (Mutuelle nationale des hospitaliers et des professionnels de la santé et du social). La question ne portait pas sur le soutien des Français au mouvement actuel, mais bien sur le droit pour un médecin de faire grève. Les propositions sur lesquelles on demandait aux sondés de choisir étaient en effet les suivantes: « Comme tout le monde, les médecins ont le droit de faire grève s’ils sont opposés à un projet de loi, même si cela perturbe un temps le fonctionnement du système médical en France » ou bien « Vous êtes contre ce mouvement de protestation car les médecins sont garants de la santé de leurs patients et doivent se rendre disponibles ». Bonne nouvelle : 75% des sondés se retrouvent donc dans la première catégorie, donc favorables au droit de grève des médecins, une proportion qui augmente chez les femmes (78%). Peut-être parce qu’en meilleure santé, les jeunes y sont aussi plus attachés : les 18-24 ans étant à 80% pour alors que les plus de 65 ans sont à 29% contre.

Enquête réalisée les 19 et 20 février 2015 auprès de 1076 personnes majeures

Source : legeneraliste.fr