Entretien

Télémédecine : Le Dr Jacques Lucas explique ce que veut l'Ordre  Abonné

Publié le 12/02/2016
Face à la multiplication de prestations médicales relevant de « l’ubérisation de la santé », l’Ordre a lancé, mi-décembre, une mission pour examiner la conformité de ces offres. Pilotée par Jacques Lucas, elle vient de rendre son avis. Le vice-président du CNOM, délégué général aux systèmes d’information en santé, en détaille les principes s’agissant de la télémédecine et des autres prestations médicales électroniques.
E-MED

E-MED
Crédit photo : SPL/PHANIE

Jacques Lucas

Jacques Lucas

 

Le Généraliste Quel a été l’élément déclencheur de l’intérêt de l’Ordre pour « l’ubérisation de la santé » ?


Dr Jacques Lucas La mise en ligne du site « Deuxième avis » est à l’origine de cette mission, mais cette plateforme s’inscrit dans une lignée d’observations que nous avons déjà fait sur des prestations qui ubérisent la médecine en ce qu’elles s’exonèrent de contraintes qui peuvent être appliquées au cadre réglementaire de la télémédecine.

 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte