Régulation

SOS tient à son indépendance  Abonné

Publié le 01/02/2013

?Dans le Nord-Pas-de-Calais, la menace d’exclure SOS médecins de la régulation a failli mal tourner. L’ARS voulait que tous les appels soient transférés vers le SAMU qui aurait ensuite régulé à la fois les urgences, les libéraux de garde et les médecins de SOS.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte