Selon le ministère de la Santé, la grève des médecins ne perturbe guère le système de soins

Publié le 14/03/2015

La grève des urgences et des gardes des médecins libéraux, lancée depuis vendredi et jusqu’à lundi par le "Mouvement pour la santé de tous", en parallèle de la manifestation nationale contre le projet de loi santé n'a entraîné vendredi "aucune difficulté particulière dans la prise en charge des malades". C’est le ministère de la Santé qui l’affirme. Dans un communiqué, le ministère indique qu'"aucune difficulté particulière dans la prise en charge des malades n'a été signalée sur l'ensemble du territoire à ce stade et (que) la prise en charge les samedi 14 et dimanche 15 mars est organisée".

"La ministre de la Santé a demandé aux Agences régionales de santé (ARS) de prendre, à l'échelle de chaque territoire, les dispositions nécessaires pour garantir la continuité des soins et s'assurer que les patients seront correctement informés et orientés pendant cette période", ajoute l’avenue de Ségur.

Le "Mouvement pour la santé de tous" qu’anime notamment le président du SML Eric Henry -et qui entend fédérer les partisans de l’abandon pur et simple du projet- a invité en outre les médecins à fermer leur cabinets samedi. Le ministère de la Santé rappelle que si le médecin traitant n'assure pas ses consultations, il faut contacter le 15 ou le numéro départemental d'appel de la permanence des soins, qui orientera les patients en fonction de la situation médicale.


Source : legeneraliste.fr