Santé : pas de Parkinson pour Vladimir Poutine, Donald Trump apte à la présidence

Publié le 15/12/2015
vlad & donald

vlad & donald
Crédit photo : Gage Skidmore / Kremlin

Chaque année le BMJ publie à Noël une édition spéciale avec des études sérieuses sur des sujets insolites et inattendus. Cette année, une équipe de neurologues du Portugal, d'Italie et des Pays-Bas, spécialistes des troubles du mouvement, s’est penchée sur Vladimir Poutine et sa façon particulière de marcher avec balancement unilatéral des bras. Maladie de Parkinson ? Les auteurs écartent rapidement cette hypothèse, notamment en l'absence d'autres symptômes tels que le tremblement des mains ou une faible coordination des membres.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)