Sondage

La retraite en temps choisi ne vous convainc pas  Abonné

Par
Publié le 23/02/2018
54 % des généralistes qui ont répondu à notre enquête n’envisagent pas de prolonger leur activité au-delà de 65 ans pour toucher une retraite majorée.
Retraite en temps choisi

Retraite en temps choisi
Crédit photo : BURGER/PHANIE

La retraite en temps choisi peine à séduire les généralistes. Lancée en 2017, cette option vise à inciter à la prolongation d’activité en permettant aux praticiens qui poursuivent leur exercice au-delà de 65 ans de bonifier leur retraite.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte