Coronavirus : La Carmf indemnisera dès le premier jour en plus des 112 euros d'IJ de la Cnam

Par
Publié le 20/03/2020
Carmf

Carmf
Crédit photo : GARO/PHANIE

La Caisse autonome de retraite des médecins de France (Carmf) va offrir un nouveau coup de pouce financier aux médecins contraints de suspendre leur activité pour cause de coronavirus. Infectés ou à l'isolement car présentant une pathologie à risque, ces praticiens pourront bénéficier d'indemnités journalières (IJ) sans jour de carence, à la place des 90 jours appliqués habituellement. Ce geste de la Carmf, validé par le ministère de la Santé, s'ajoute au dispositif dérogatoire de l'Assurance maladie prévoyant 112 euros par jour pour les médecins atteints du COVID (avec un délai de carence de trois jours) et pour ceux devant garder un enfant (sans délai de carence). Pour bénéficier des indemnités de la Cnam, les praticiens doivent faire la demande au 0 811 70 71 23, pour faire une demande d'indemnités à la Carmf, les médecins sont invités à envoyer leurs pièces médicales justificatives à documents-medicaux@carmf.fr.   

En plus des 112 € versés par l'Assurance maladie

Concrètement, les médecins concernés toucheront dès le premier jour d'arrêt des indemnités journalières de la Camrf correspondant à leur tranche de revenus, soit 67,54 € pour la classe A (revenus inférieurs à 40 524 €), 101,31 € pour les cotisants en classe B (revenus supérieurs ou égaux à 40 524 €) et 135,08 €  pour la classe C (revenus supérieurs ou égaux à 121 572 €). À ces montants s'ajoutent donc les 112 € par jour financés par l'Assurance maladie 

Le bureau de la Carmf présidé par le Dr Thierry Lardenois a également pris des dispositions visant à reporter les échéances dues par les praticiens. Les prélèvements automatiques mensuels pour les cotisations 2020 seront suspendus pendant 2 mois (avril et mai) et le solde étalé sur le reste de l’exercice 2020. La Camf va également suspendre le calcul des majorations de retard pour les cotisations 2020 pendant 2 mois ainsi que les procédures d’exécution des cotisations antérieures à 2020 pendant 2 mois.

Mis à jour le 24/03/2020.


Source : legeneraliste.fr