Réguler la régulation  Abonné

Publié le 29/06/2018

Depuis début 2018, plus de 100 000 patients en France ont passé la nuit sur un brancard aux urgences, faute de lits d’hospitalisation, selon le syndicat Samu-Urgences de France (“No Bed Challenge”). « C’est un scandale sanitaire, s’est indigné son président, le Dr François Braun, lors du congrès. Des travaux indiquent que dans ces conditions, les patients ont une mortalité augmentée de 9 % à trois jours et de 30 % pour les cas les plus graves. Pour un patient âgé, cela allonge de deux jours l’hospitalisation, selon une étude canadienne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte