Rapport Devictor : la CSMF redoute une "étatisation de la médecine de ville"

Publié le 23/04/2014

Les propositions du rapport Devictor sur le Service public territorial de santé inquiète la CSMF. Le syndicat craint notamment que la contractualisation entre les offreurs de soins et les ARS augure d’une "étatisation de la médecine de ville sous la coupe des ARS et la fin de toute liberté d’installation et d’entreprendre."

"En outre, les coopérations obligatoires qu’entend imposer ce rapport, entre établissements, mais aussi entre professionnels sont tout à fait contraires à l’esprit qui anime les professionnels libéraux sur le terrain, ajoute le syndicat de Jean-Paul Ortiz, qui demande à Marisol Touraine de "rejeter cette mauvaise copie et de ne surtout pas la retenir pour alimenter sa future loi."


Source : legeneraliste.fr