Éditorial

Rage ou désespoir ?  Abonné

Publié le 23/10/2015

Crédit photo : ©PHANIE

Ça y est, les médecins libéraux ont parlé ! Du moins, ceux qui se sont exprimés… Car le fait marquant dans ces élections 2015, c’est quand même le record d’abstention. Six médecins de ville sur dix n’ont en effet pas jugé utile de voter. Du jamais vu depuis vingt ans que les Unions régionales existent ! Le phénomène est symptomatique de l’état de scepticisme et d’abattement dans lequel se trouve le corps médical libéral… Si les pouvoirs publics y prennent garde, il est urgent de tout mettre en œuvre pour remédier à ce qui ressemble un peu à une dépression nerveuse collective.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte