URPS médecins 2015

Qui gouvernera les Unions ?  Abonné

Publié le 23/10/2015
Les élections URPS 2015 auront bien rebattu les cartes du jeu syndical. Toujours moins nombreux, les médecins électeurs ont, semble-t-il, voulu donner la prime aux contestataires. Autre enseignement : chez les généralistes, mais aussi chez les chirurgiens, une bonne part des votants affiche une préférence monocatégorielle.Tout cela aura des incidences sur la gouvernance des URPS. Et comme aucune majorité n'émerge clairement dans les Unions, l'attribution des présidences obéira plus que jamais au jeu des alliances...

Crédit photo : GARO/PHANIE

C’est une première place au goût amer. À l’issue des élections aux URPS (voir tous les résultats), la CSMF reste, en effet le syndicat leader en nombre de sièges et de voix tous collèges confondus. Mais la formation conduite par Jean-Paul Ortiz ne peut guère pavoiser puisqu’elle recule dans tous les collèges. Elle perd sept points dans le collège des généralistes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte