Que vive le salariat chez les généralistes !  Abonné

Publié le 19/10/2018

Il y a quelques jours, dans un congrès médical, une consœur a pris la parole, et nous a présenté sa fonction : généraliste salariée dans un centre de santé avec un travail de 35 heures par semaine.

Cependant, elle a demandé quelles pouvaient être les solutions pour améliorer son poste de travail qu’elle juge inadapté (problème de luminosité trop intense).

Bien entendu, cette réflexion d’une collègue nous amène à rebondir sur la problématique du salariat (très bien développée dans le Généraliste).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte