Responsabilité civile professionnelle

Quand les patients demandent réparation Abonné

Publié le 14/10/2016
Quand les patients demandent réparation

2
GARO/PHANIE

353 dossiers en 2015. Dans les statistiques du Sou, les réclamations impliquant des médecins généralistes étaient aussi nombreuses l’an passé que lors de l’exercice précédent.
Pour autant, certaines tendances de fond peuvent à terme inquiéter : comme cette habitude nouvelle de mettre en cause le médecin traitant, alors même que le dommage est le fait d'un de ses correspondants ou de l'hôpital... Inventaire des motifs qui peuvent amener un malade à se retourner contre son soignant.

Qu’est-ce qui motive les plaintes des patients contre leur généraliste ? Pas facile de répondre à cette question, tant la médecine générale semble à la fois plutôt préservée par rapport à la moyenne des médecins, mais en même temps en première ligne, parce qu’en accès direct et de ce fait impliquée dans la plupart des parcours de soins. Pour l’heure, le paysage de la responsabilité civile professionnelle (RCP) révélé jeudi par le Sou Médical-MACSF (lire notre article sur le bilan 2015) pour 2015 est de prime abord plutôt rassurant pour les médecins de famille. L’an passé, le Sou a relevé…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte