Courrier des lecteurs

Vous ne savez ni nous entendre, ni nous parler !  Abonné

Publié le 17/02/2015

Madame la ministre de la Santé,

Je viens de recevoir de votre ministère une information pour la prise en charge des personnes ayant des difficultés à entendre ou parler. Je vous engage à vous mettre en relation au plus vite avec ce n° d'urgence, le 114, car, de toute évidence, vous ne savez ni (nous) entendre ni (nous) parler.

Je conçois que ministre de la Santé soit un poste à haut risque de contracter toute sorte de maladies ; aussi permettez-moi de m'enquérir avec sollicitude :

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte