Éditorial

Un mal français  Abonné

Publié le 18/12/2015

En cette fin d’année 2015, place à la concorde et à la célébration des valeurs tricolores ! Et fini le french bashing, ce sport national… Un mois après les attentats qui ont ensanglanté sa capitale, la France porte haut ses couleurs et ne craint plus de mettre en avant les spécificités et les succès hexagonaux. Concert unanime, qui rappelle (en plus grave évidemment…) l’état d’esprit de la France championne du monde de 1998, et que même la percée du FN aux élections régionales n’est vraiment pas parvenue à écorner.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte