Un Français sur dix a déjà envisagé de se faire soigner à l’étranger

Publié le 23/10/2014

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Un Français sur dix a déjà envisagé de se faire soigner à l'étranger, une infime minorité ayant déjà franchi le pas (2%), selon un sondage LH2 publié jeudi pour le Collectif interassociatif sur la santé (Ciss). D'après le sondage, 11% des répondants ont déjà pensé à se faire soigner hors de l'Hexagone, 9% n'étant pour autant jamais passé à l'acte. L'argument financier est la principale raison invoquée par ceux qui ont déjà songé à s'exiler pour une intervention médicale: le moindre coût des frais est présenté par 66% d'entre eux, loin devant les délais d'attente plus courts (31%), l'inexistence de soins équivalents (10%) et la meilleure qualité de soins qu'en France (10%).

En tête des soins envisagés à l'étranger figurent le dentaire (67%) et l'ophtalmologie (26%). Parmi ceux qui n'ont jamais songé à se faire soigner à l'étranger, 37% expliquent qu'ils n'en ont jamais éprouvé le besoin et 31% se déclarent attachés au système de santé français. Le souci du suivi des soins après l'intervention est évoqué par 36% d'entre eux et la difficulté de recours en cas d'accident matériel par 24%. Le questionnaire ne porte que sur les soins médicaux programmés et non ceux réalisés en urgence dans le cadre de déplacements à l'étranger, qui sont les plus courants.

Sondage réalisé en ligne et par téléphone les 8 et 9 octobre auprès d'un échantillon de 1 224 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Source : legeneraliste.fr