TV et TR sur patients endormis : Touraine veut développer la simulation pour éviter ça

Publié le 27/10/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

"Inacceptables" ! C’est en ces termes que Marisol Touraine a dénoncé mardi avec une "extrême fermeté" les touchers vaginaux et rectaux sans consentement pratiqués sur des patient(e)s endormi(e)s à l'hôpital à des fins pédagogiques. "L'Etat sera d'une extrême fermeté face à ces pratiques inacceptables, qui portent atteinte à l'intégrité du corps humain et aux droits fondamentaux des patients" indique la ministre dans un communiqué.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)