Trois nouveaux sigles, dans les territoires de santé de demain  Abonné

Publié le 04/11/2016
encadré

encadré
Crédit photo : GARO/PHANIE

Comment définir une plate-forme territoriale d’appui (PTA) ? Qui compose une équipe de soins primaires (ESP) ? Et en quoi se distingue-t-elle d’une communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) ? Ces questions furent – avec le tiers payant et le transfert de tâches – parmi les plus discutées lors de l’élaboration de la loi de santé. Les médecins libéraux redoutaient un pas de plus vers l’étatisation du système de santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte