Remaniement

Trois médecins au gouvernement, aucun à la Santé

Publié le 09/04/2014

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Finalement, Marisol Touraine conservera la santé en gestion directe comme elle l’a fait depuis le début du quinquennat. Si deux Secrétaires d’Etat lui ont été adjoint mercredi après-midi, aucun ne s’occupera en effet de la Santé. Au niveau de l’intitulé de son portefeuille, celle qui avait été nommée la semaine dernière "ministre des Affaires sociales" est en revanche désormais "ministre des Affaires sociales et de la santé".

 

Elle dispose d’une nouvelle Secrétaire d’Etat aux personnes agées et à l’autonomie en la personne de Laurence Rossignol. La sénatrice de l’Oise, 57 ans, est un peu la surprise du casting des secrétaires d’Etat. Vice présidente du conseil régional de Picardie, cette secrétaire nationale du Parti Socialiste en charge de l’environnement ne semblait pas naturellement destinée au poste. Au Sénat, Laurence Rossignol est en effet vice-présidente de la commission du développement durable, des infrastructures, de l'équipement et de l'aménagement du territoire. Elle est également membre de la commission sénatoriale pour le contrôle de l'application des lois et de la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances. Plutôt à l’aile gauche du PS, c’est aussi une militante féministe, qui dernièrement a défendu la position de Najat Vallaud Belkacem sur l’abolition de la prostitution. Elle devra gérer le délicat dossier de la réforme de la dépendance en prenant la suite de Michèle Delaunay.

Cette dernière a félicité son successeur, en évoquant aussi quelques regrets dans un communiqué : "Cette loi devait être présentée aujourd'hui même devant le Conseil des ministres (...) et devait être discutée à l'Assemblée nationale à partir du 17 juin. C'est, sur ce plan, un travail non achevé," a-t-elle dit.

Une autre Secrétaire d’Etat a été nommée pour les handicapés et l’Exclusion. C’est le Dr Ségolène Neuville, infectiologue à l’hôpital de Perpignan et député PS des Pyrénnées Atlantiques. Elle prend donc la suite de Marie-Arlette Carlotti.

Au total, trois médecins figurent donc dans ce gouvernement, puisque, outre Ségolène Neuville, Valérie Fourneyron passe des Sports à l’Economie solidaire et que le Dr Jean-Marie Le Guen fait son entrée au gouvernement. On l’attendait à la Santé : il est nommé secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement.

Marisol Touraine avec ses deux nouvelles secrétaires d'Etat

Source : legeneraliste.fr