Coronavirus

Téléconsultation : feu vert pour le suivi par téléphone

Par
Publié le 10/04/2020
Olivier Véran a ouvert la possibilité aux médecins de réaliser des téléconsultations par téléphone, remboursées par l’Assurance maladie, pour les patients Covid-19 et les personnes en ALD.

Après avoir encouragé la téléconsultation vidéo – un demi-million d’actes facturés à l’Assurance maladie du 23 au 29 mars –, les pouvoirs publics misent sur les actes réalisés par téléphone. Olivier Véran a annoncé le week-end dernier que les consultations par téléphone pendant l’épidémie pourraient être prises en charge par l’Assurance maladie. Quatre cas de figure sont prévus : le suivi des patients atteints de Covid-19 et ceux en affection longue durée (ALD), les personnes de plus de 70 ans n’ayant pas de matériel de visioconférence, et les Français vivant en zone blanche. Cette décision vise « à améliorer le suivi médical dans un contexte de confinement et à permettre la détection de cas suspects ou le suivi de personnes particulièrement fragiles, lorsque les patients n’ont pas accès au numérique (Smartphone ou matériel de vidéotransmission, connexion internet ou mobile permettant l’échange vidéo) », précise le ministère de la Santé.

Pour coter, c’est toujours TCG

En pratique, les médecins qui réaliseront une consultation par téléphone pourront coter TCG (25 euros), comme pour une téléconsultation par visio, et facturer l’acte en mode dégradé (sans la carte Vitale du patient). Les majorations qui s’appliquent en présentiel resteront valables, précise la Cnam, telles que celles du week-end, des jours fériés. Les consultations complexes et les avis de consultant peuvent aussi être facturés à distance. La prise en charge à 100 % de ces téléconsultations pendant la crise épidémique permet au médecin d’être directement rémunéré par l’Assurance maladie sans que le patient ait à payer en ligne, comme cela se fait en temps normal sur les plateformes vidéo. Contacté, le président des Généralistes-CSMF, le Dr Luc Duquesnel, salue cette évolution : « Nous faisions déjà des téléconsultations par téléphone pendant les gardes de régulation et depuis le début de l’épidémie, les médecins cotaient déjà TCG pour les consultations par téléphone, cela vient donc officialiser cette pratique. » Il souligne notamment l’utilité de la téléconsultation téléphonique pour le suivi des personnes atteintes du Covid-19 ou pour garder le lien avec les patients chroniques.


Source : Le Généraliste: 2907