Euthanasie

Sur la fin de vie, le débat ne fait que commencer  Abonné

Publié le 22/02/2013
Après la publication du rapport Sicard et avant l’avis du Comité d’éthique en avril, l’Ordre s’est invité la semaine dernière dans le débat sur la fin de vie en se prononçant pour une « sédation terminale ». Un petit pas en avant qui inquiète les autorités religieuses.

C’est une première pour l’Ordre des médecins. Jusque-là silencieux dans le débat sur la fin de vie, l’institution a pris position la semaine dernière. Dans un avis, adopté à l’unanimité moins une voix mais à la surprise générale, le CNOM estime que pour certaines « agonies prolongées ou pour des douleurs psychologiques et/ou physiques incontrôlables » la loi Leonetti n’offre pas de solution.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte