Politique de santé

Ségur de la Santé : une chance à saisir pour la médecine générale ? Abonné

Publié le 11/06/2020
Ségur de la Santé : une chance à saisir pour la médecine générale ?


Présenté au départ comme un plan d’investissement massif pour l’hôpital, le Ségur de la santé, lancé fin mai par Édouard Philippe et Olivier Véran, aura-t-il aussi un impact sur la médecine de ville ? Le gouvernement assure que les libéraux, intégrés à la concertation, ne seront pas oubliés des réformes relatives à l’organisation des soins et aux rémunérations, qui devraient être arbitrées mi-juillet. La profession demande des gages. 

En rappelant le rôle crucial des soignants et en pointant certains dysfonctionnements, la crise du coronavirus a poussé le gouvernement à entamer une réforme en profondeur du système de santé. Mi-mai, alors que les Français pouvaient enfin aller et venir librement après deux mois de confinement, Emmanuel Macron, en visite à la Pitié-Salpêtrière, confiait à quelques soignants avoir commis une « erreur » avec le plan Ma santé 2022. « C’était une super stratégie mais à faire dix ans plus tôt », concédait le président de la République au sujet de la réforme présentée en grande…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte