Sarkozy ouvre de nouveau ses portes aux médecins en colère

Publié le 26/01/2015

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Il y prend goût... Après avoir reçu les représentants des principaux syndicats de médecins libéraux au début du mois, Nicolas Sarkozy rencontrera mardi les associations d'anesthésistes libéraux à 11H00, le président de l'Ordre des médecins à 16H00, avant les représentants de SOS Médecins, mercredi. Isabelle Le Callennec, porte-parole de l'UMP justifie cette initiative par "l'absence totale de proposition de la part du gouvernement" concernant ces urgentistes libéraux qui prolongeaient leur grève lundi, après une première journée dimanche.

"SOS" motivait la prolongation de son mouvement par "l'absence totale de proposition de la part du gouvernement si ce n'est une épidémie de réquisitions tous azimuts envers nos médecins et nos structures"."Manifestement, le dialogue est rompu" entre le gouvernement et SOS Médecins, "mais SOS Médecins va pouvoir être entendu" par le président de l'UMP, a affirmé Mme Le Callennec, lundi lors du point de presse hebdomadaire. La loi Santé de Marisol Touraine, qui devrait être examinée par le Parlement en mars, "continue de cristalliser les mécontentements, elle ne passe pas", a encore affirmé la porte-parole.


Source : legeneraliste.fr