En librairie

Sabrina Ali Benali : « Les urgences en déréliction révèlent le mal-être de la société »

Par
Publié le 15/12/2018
À travers le rude récit de son cursus d'urgentiste, Sabrina Ali Benali dénonce dans « La révolte d'une interne » la dérive marchande de notre système de santé.
Révolte interne

Révolte interne
Crédit photo : Cherche Midi

Védécé l'a fait en images, Sabrina Ali Benali a choisi les mots. Interne dans un hôpital du XXe à Paris, la future médecin de 37 ans dépeint la brutalité d'un système qui éloigne chaque jour un peu plus les soignants du sens premier de leur fonction : s'occuper des malades. Si cette amoureuse de l’hôpital a choisi d'être urgentiste, ce n'était pas pour ausculter dans la salle d’attente. Où aujourd'hui des patients décèdent, faute d'être examinés à temps. Faute d'effectifs, faute de budget.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)