Editorial

Radical ?  Abonné

Publié le 25/11/2016
.

.

Ces deux-là ont un peu à se faire pardonner des médecins libéraux. Alain Juppé et François Fillon, finalistes de la primaire de droite, semblent conscients de ce handicap, si l'on en juge par leurs programmes. Le premier ayant sans doute davantage de gages à fournir de ce côté-là pour faire oublier son plan éponyme que le second, embarqué dans une réforme HPST qui, après tout, a quand même été portée par Roselyne Bachelot et avec la bénédiction du président d’alors, Nicolas Sarkozy. Néanmoins, chat échaudé craint l’eau froide.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte