Spécial manif

Qui va défiler dimanche à Paris ?

Publié le 14/03/2015

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

La manifestation de dimanche contre la loi de Santé réunira une grande partie du monde médical. Vous pourrez suivre en direct sur notre legeneraliste.fr l’évolution du cortège. Alors que les organisateurs espèrent au moins 20 000 participants, des professionnels de santé de divers horizons défileront de la place Denfert-Rochereau jusqu’au ministère de la santé, derrière un mot d’ordre unitaire : "Non au projet de loi santé. Tous unis pour la santé de demain".

Dans les rangs de la manif, on retrouvera derrière le "Mouvement pour la santé de tous" plus d’une quarantaine de syndicats de professionnels de santé : des médecins libéraux mais aussi des infirmiers, des dentistes, des psychiatres, des ostéopathes, des chirurgiens, des orthophonistes etc. Si le SML et la FMF font partie de ce mouvement, les autres syndicats de médecins libéraux n’y sont pas associés. Mais ont dès le départ répondu présents dimanche, CSMF, MG France. L’UFML sera également du défilé à partir de 13 heures.

Les internes qui sont à l’origine de cette manifestation, lancée par l’ISNI, feront également le déplacement tous comme les jeunes médecins ou les étudiants : on trouvera en nombre les internes de l’ISNI, les internes de médecine générale de l’ISNAR-IMG, les jeunes généralistes du SNJMG, les carabins de l’ANEMF,les chefs de l’ ISNCCA ou les généralistes remplaçants de ReAGJIR. La semaine dernière, les cliniques ont aussi déclaré se joindre au mouvement par le biais de la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP). Le soutien à cette mobilisation est donc encore plus large que pour la grève de fin d’année, à laquelle certains syndicats jeunes n’appelaient pas (Reagjir, SNJMG) et dont les cliniques s’étaient finalement désolidarisées.

Le soutien appuyé de l’Ordre

Chose rare, l’Ordre des médecins a également apporté cette semaine son soutien à la manifestation." Parce qu'aujourd'hui les conditions d'une réforme partagée ne sont pas réunies, le Conseil de l'Ordre apporte son soutien aux médecins, aux internes et étudiants qui manifesteront le 15 mars à Paris " affirme le CNOM,déplorant les flous persistants sur plusieurs points du projet de loi. En conséquence, des conseillers ordinaux devraient se joindre au défilé de dimanche.

La mobilisation de dimanche devrait donc réunir un spectre important du monde des soignants. Plusieurs organisations sont malgré tout opposées à la manifestation, c’est le cas notamment du Syndicat de la Médecine Générale (SMG), qui, malgré son opposition à la loi de Santé réclame lui "la sortie du paiement à l’acte et la suppression des franchises et des dépassements d’honoraires " et n’appelle donc pas à manifester. Même son de cloche du côté de l’Union Syndicale des médecins des centres de santé (USMCS) qui défend le "tiers payant intégral et le salariat pour les médecins qui le souhaitent". Enfin, les praticiens hospitaliers boudent le mouvement. Dans un communiqué publié à la veille de la manifestation, leurs syndicats s’en sont expliqués.

A partir de 13h30 dimanche, suivez en direct sur legeneraliste.fr la manifestation des professionnels de santé


Source : legeneraliste.fr