Courrier des lecteurs

Priorité gouvernementale : DMP ou IRM ?  Abonné

Publié le 31/07/2014

En France, le délai d’attente pour passer un examen d’IRM augmente. De 30,5 jours en 2013 à 37,7 jours en moyenne en 2014 (64 jours en Basse-Normandie), le sous-équipement en IRM ne peut-être que reconnu (legeneraliste.fr du 7/7/14). Si dans les autres pays d’Europe de l’Ouest on continue à faire progresser le parc d’IRM, en France pour pallier ce manque le gouvernement et la Cnam ne proposent qu’une solution : demander aux médecins de réduire la prescription d’IRM et envisager d’éditer de nouveaux protocoles dans ce sens.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte