Obligation vaccinale, une année de débat

Publié le 25/12/2017

Agnès Buzyn l’a fait. Fraichement nommée à Ségur, elle se prononce à la mi-juin en faveur de l’obligation vaccinale du petit enfant avant son entrée en collectivité. Faisant ainsi écho au rapport Fischer, issu de la concertation vaccinale citoyenne de 2016. Et contournant aussi l’injonction faite au gouvernement par le Conseil d’État de produire un vaccin DTP. Il n’y aura ni sanction, ni exemption, les 11 vaccins seront obligatoires dès le 1er janvier 2018 et remboursés à 65 %, sauf le ROR à 100 %.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)