L’UNOF toujours méfiant envers l’Assurance maladie et le tiers payant généralisé

Publié le 25/08/2014

Crédit photo : GARO/PHANIE

Les couacs de l’Assurance maladie, sont, pour l’UNOF-CSMF, autant de preuves supplémentaires dans son dossier à charge contre le tiers payant généralisé.

Dans un communiqué, paru ce lundi, le syndicat revient sur l’épisode qui a vu le report en septembre, du paiement de la ROSP pour les nouveaux installés, pour cause de bugs techniques. Alors que ces problèmes ont pu être surmontés et que les médecins concernés seront payés avant fin août, l’UNOF-CSMF « se félicite » de cette remise en ordre, mais demande « le versement de pénalités de retard ».

« Dubitative » sur le fonctionnement de l’Assurance maladie, l’UNOF déplore que ces soucis se fassent « toujours au détriment de la rémunération du médecin généraliste ».

Un constat qui permet au syndicat d’affirmer que le tiers payant généralisé apparaît à ses yeux, comme une nouvelle « source de contentieux entre les caisses et les médecins généralistes libéraux », et un « funeste projet ».


Source : legeneraliste.fr