Les revalos inquiètent la Cour des comptes, Bercy corrige le tir

Publié le 20/09/2016
Didier Migaud

Didier Migaud
Crédit photo : GARO/PHANIE

Les négociateurs de la convention auraient-ils vu trop grand ? C’est ce que suggère la Cour des comptes dans son rapport annuel sur l’application des lois de financement de la sécurité sociale. Dans le document présenté mardi matin, les magistrats de la rue Cambon soulignent ainsi que « les négociations conventionnelles avec les professions médicales et paramédicales créent une très forte tension sur l’ONDAM 2017 ». Et interrogent même sur la soutenabilité de l’objectif de croissance des dépenses de santé fixé par le gouvernement.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)