Les résidents ne sont plus hors-la-loi  Abonné

Publié le 10/03/2017

Ce n’est peut-être pas dans cette loi qu’on s’attendait à voir réapparaître les résidents, mais le combat fut tellement âpre pour eux qu’ils refusent de faire la fine bouche. Fin décembre dans le cadre de la loi Montagne, un amendement est voté et prévoit que « les personnes ayant validé en France la formation pratique et théorique du résidanat de médecine et n'ayant pas soutenu, dans les délais prévus par la réglementation, la thèse (…), peuvent être autorisées à prendre une inscription universitaire en vue de soutenir leur thèse ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte