Réforme santé, loi sur le renseignement, conférence de santé

Les impatiences du patron de l’Ordre  Abonné

Publié le 15/05/2015
Entre les projets de loi du gouvernement, le bilan de la permanence des soins en 2014 et le secret médical, l’Ordre multiplie les prises de positions depuis le début de l’année. La mobilisation de l’institution, souvent teintée d’inquiétude, ne devrait pas faiblir à quelques mois de la Conférence nationale de santé. À la tête de l’Ordre depuis près de deux ans, le Dr. Patrick Bouet revient sur les enjeux de ces dossiers.

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Le Généraliste :  L’Ordre a manifesté son inquiétude vis-à-vis de récents projets de loi. Quels sont les risques qu’ils font peser sur les médecins ?

Dr Patrick Bouet : Sur le projet de loi santé nous avons été mobilisés contre l’hyperadministration de l’organisation des soins et les incertitudes sur la démocratie sanitaire dans les territoires et les contre-pouvoirs décisionnels au sein des ARS.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte