D'une tribune aux tribunaux

Les homéopathes défendent leur honneur de médecin Abonné

Publié le 21/06/2018
Les homéopathes défendent leur honneur de médecin

Homéopathie
GARO/PHANIE

Une tribune signée par 124 professionnels de santé contre les médecines alternatives a relancé le débat sur l’efficacité de l’homéopathie et déclenché une bataille judiciaire. Secoués par la vigueur de l’attaque de leurs confrères, les quelque 5 000 adeptes attendent sereinement l’évaluation des médicaments homéopathiques prévue cet été. Le Généraliste les a interrogés.

« L’homéopathie, comme les autres pratiques qualifiées de “médecines alternatives”, n’est en rien scientifique », assénaient en mars 124 professionnels de santé dans une tribune publiée dans Le Figaro. Les signataires, en majorité médecins, ont frappé fort en demandant à l’Ordre des médecins et aux pouvoirs publics de ne plus autoriser les adeptes de ces “fakes médecines” à faire état de leur titre et de ne plus reconnaître leurs diplômes. Les traitements homéopathiques n’étant pas soumis au même processus d’évaluation que l’allopathie, les signataires réclamaient également le…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte