Vague de contrôles sur les arrêts maladie

Les généralistes sont-ils responsables de la hausse des IJ ?  Abonné

Publié le 09/10/2015
Les généralistes sont-ils responsables de la hausse des IJ ?


GARO/PHANIE

Les dépenses d’indemnités journalières continuent d’augmenter et de peser sur la Cnamts qui cherche toujours à faire des économies. Depuis plusieurs années, la Caisse cible donc les généralistes méga-prescripteurs pour les faire rentrer dans le rang. De nouveau fin juin, nombre de confrères ont été concernés par une nouvelle vague de contrôles. Pourtant, praticiens comme syndicats se défendent d’être responsables de la hausse des IJ et évoquent des évolutions sociétales et professionnelles.

Dans le climat d’exaspération actuel, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase… Fin septembre un journaliste de France 2 se présentait en caméra cachée chez des généralistes pour se faire prescrire des arrêts maladie. Conclusion de ce reportage à charge : il est bien trop facile d’embobiner ces chers généralistes. Sous-entendu, conscient ou non, du sujet : la hausse des IJ et le coût qu’elle fait peser sur la Sécu sont imputables aux généralistes. Une conclusion qui va bien à l’Assurance Maladie qui a relancé au début de l’été sa croisade dans les cabinets.Si la Cnamts met un point d…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte