Après la grève du 30 septembre

Les généralistes n’ont pas fini de se mobiliser  Abonné

Publié le 03/10/2014
Toute la journée ou pour quelques heures seulement, combien étaient-ils mardi à avoir fermé leur cabinet ? Un bon nombre sans doute, même si la mobilisation n’a pas atteint le quasi 100 % des pharmaciens.

Crédit photo : GARO/PHANIE

Rejoignant le mouvement initié par l’UNAPL contre le projet de loi « croissance et pouvoir d’achat », les généralistes qui se sont mobilisés le 30 septembre ont sans doute autant témoigné de leur ras-le-bol quotidien que de leur inquiétude quant aux conséquences qu’aurait une ouverture du capital des sociétés d’exercice libéral à des investisseurs étrangers. Combien étaient-ils ? Selon les estimations de Michel Chassang, président de l’UNAPL, 70 % des cabinets médicaux étaient mobilisés lors de cette « journée sans professionnels libéraux ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte