Mille CPTS d’ici à 2022 ?

Les généralistes face au défi de l’exercice coordonné Abonné

Publié le 26/10/2018
Les généralistes face au défi de l’exercice coordonné

Communauté pro
GARO/PHANIE

Les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) seront-elles la clef pour améliorer l’accès aux soins ? Le gouvernement veut créer un millier de ces communautés d’ici à fin 2022. L’objectif est ambitieux et nécessitera des moyens financiers, une forte volonté politique... mais aussi l’engagement de la profession. Car la majorité des médecins méconnaissent ou craignent cette organisation.

Cap sur la coordination. Le plan santé présenté début septembre par le gouvernement est clair : le système de santé doit se réorganiser et l’exercice libéral isolé devenir l’exception d’ici la fin du quinquennat. Pour cela, les pouvoirs publics souhaitent s’appuyer sur un outil existant : les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS). La loi de modernisation du système de santé de 2016 définit ces regroupements virtuels d’acteurs sur un territoire comme suit : « La CPTS est composée de professionnels de santé regroupés, le cas échéant, sous la forme d’une ou de…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte