Prévention

Les Français moins réticents à la vaccination  Abonné

Par
Publié le 27/04/2018
D’après le dernier Baromètre santé, l’adhésion aux vaccins tend à augmenter. Pour autant, la partie est loin d’être gagnée. Santé publique France profite de la semaine européenne de la vaccination pour aider les médecins à encore mieux informer.
Vaccination

Vaccination
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Près de 80 % des 18-75 ans déclarent adhérer à la vaccination, indique le Baromètre santé 2017. Les parents se disent plus favorables que les adultes sans enfants. Cette adhésion est à son summum chez les plus diplômés (OR 1,9). La proportion des personnes réticentes à certains vaccins tend à diminuer (45 % en 2014 contre 39 % en 2017). Le vaccin contre la grippe saisonnière demeure le plus “mal aimé” (14 %), avec ceux contre l’hépatite B (11 %) et le HPV (5 %). Ce sont dans les deux grandes régions du sud que l’adhésion est la plus faible, ainsi que chez les 25-34 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte