Les étudiants en médecine viendront grossir les rangs de la mobilisation du 15 mars

Publié le 02/03/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

Ils ne manquaient plus qu’eux ! Après les internes, les chefs de clinique et les syndicats de professionnels de santé, les étudiants en médecine annoncent à leur tour qu’ils participeront aux côtés de leurs confrères à la manifestation du 15 mars contre le projet de loi santé de Marisol Touraine. Pour l’Anemf (Association nationale des étudiants en médecine de France), la ministre a fait "le choix de l’enlisement" et "la coupe est pleine".

"Qui peut encore penser qu’une gouvernance renforcée des ARS répondra aux défis de l’organisation des soins ?", s’interroge l’organisation. "La tutelle administrative n’est pas un repoussoir idéologique : elle a simplement fait la preuve de son inefficacité. En organisant un conventionnement régional et en contraignant les ARS à définir elles-mêmes les conditions de prise en charge dans chaque territoire, le projet de loi de santé amorce la mise à sac des soins de proximité". Sur le tiers payant aussi les étudiants ont une position ferme. "Il est techniquement très complexe et parce qu’il ouvre la porte à toutes les dérives dans le financement du système de santé, le tiers-payant généralisé donnera naissance à une situation plus grave encore que celle qu’il prétend traiter".


Source : legeneraliste.fr