2014-2017 : le grand chantier de la dispense d'avance de frais

Le « Tout tiers payant » comme si vous y étiez... Abonné

Publié le 11/10/2013

37% des actes des généralistes se font déjà en tiers payant. C’est la Sécu qui le dit, suggérant une réalité plus fréquente qu’on ne le croit. à la veille du coup d’envoi de la généralisation, notre dossier donne la parole aux confrères qui pratiquent massivement la dispense d’avance de frais. Et, notamment, aux généralistes réunionnais qui expérimentent le système de demain, selon un scénario proche de celui que suggère l’IGAS à la ministre.

Quand le Dr Alain Duport a entendu annoncer le tiers payant généralisé d'ici à 2017 – et ses confrères libéraux crier à l’étatisation – il a d’abord éclaté de rire. Pourquoi en faisait-on tout un plat ? Sur son île, La Réunion, « on baigne là-dedans depuis plus de dix ans ! ». Depuis 2001 en effet, le département d’outre-mer est pilote dans l’expérimentation de ce dispositif de tiers payant généralisé. La quasi-totalité des 761 généralistes réunionnais est désormais équipée d’un système informatique qui leur permet de télétransmettre et de dispenser leurs patients d’avance de frais…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte