Le ministère table sur les généralistes pour écouler le vaccin AstraZeneca sous-utilisé

Par
Publié le 02/03/2021

Crédit photo : GARO/PHANIE

Seules 25 % des premières doses de vaccins AstraZeneca reçues en France ont été utilisées, a indiqué le ministère de la Santé (DGS), lors de son point hebdomadaire sur la vaccination, reconnaissant qu'il y avait une problématique de sous-consommation de ce vaccin.

Cette faible utilisation s'explique néanmoins par les restrictions d'administration des 600 000 premières doses livrées début février aux établissements de santé. Seuls les soignants de moins de 65 ans et les personnes atteintes de comorbidités de 50 à 64 ans étaient éligibles.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)