Courrier des lecteurs

Le médecin traitant, pivot des soins... Oui, mais pas pour la Sécu !  Abonné

Publié le 23/09/2016

La semaine dernière j’ai été appelé au chevet d’une de mes patientes qui avait subi une intervention chirurgicale (pose d’une prothèse de hanche). Cette dernière devait, à la suite de cette intervention, rentrer dans un centre de rééducation (elle est seule). En fait, mon intervention, un mois après cette opération, avait pour but de traiter une tendinopathie du moyen fessier, rebelle aux traitements classiques,  au niveau de l’autre hanche. Ce désagrément était survenu au décours de son intervention.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte