Loi de santé

A l’Assemblée, le tiers payant passe (presque) comme une lettre à la poste

Publié le 09/04/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

Présenté comme l’élément central du projet de loi Santé, le tiers payant n’aura finalement mobilisé que très peu de députés lors du vote de sur cette disposition. Jeudi matin, seuls 35 élus ont pris part au scrutin sur l’article 18. Ce dernier a recueilli 23 votes favorables. Une adoption sans surprise, après l’examen, pendant près d’une heure et demi, des amendements déposés par différents parlementaires. Une discussion au cours de laquelle les mêmes craintes et les mêmes garanties ont, à nouveau, été exprimées.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)