Courrier des lecteurs

La simplification administrative en ALD n'a rien d'un cadeau !  Abonné

Publié le 15/04/2016

Schématiquement, il y a eu deux périodes pour le remplissage des formulaires ALD ; celle où il n'était demandé que le diagnostic accompagné des arguments cliniques et paracliniques, pour qu'il puisse y avoir une responsabilité partagée entre le spécialiste qui réalise les examens de diagnostic, le généraliste qui transmet à la Sécu et le médecin-conseil qui valide ou non.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte